Charpente avec chevrons porteurs

< Etape précédente Etape suivante >


Chaque élément de charpente (chevrons, pannes, fermes), doit être dimensionné suivants les différentes contraintes du projet.

Pose du chevronnage


Pose du chevronnage

Il faut tout d’abord découper et tailler précisément chaque pièce de charpente  suivant les plans de fabrication. On vient tout d’abord poser les porteuses (la panne faîtière par exemple) qui sont les éléments les plus lourds (possiblement une centaine de kilos). Il faut donc assez de main d’œuvre ou bien disposer d’une grue afin lever ces éléments de charpente. Lorsque ces pièces sont solidement vissées sur les murs ossature bois on peut commencer à poser les chevrons d’un coté sur la panne faîtière et de l’autre sur le mur ossature bois.  On viendra placer des entretoises en bois au niveau des appuis pour faire office de cache moineau. Pour le maintien de l’ensemble, les chevrons porteurs sont fixés à l’aide d’équerre sur le mur ossature bois et sont vissés entre eux sur la panne faîtière.

Pose chevron sur panne faîtière

Pose du panneau de contreventement


Pose du panneau de toiture

Le panneau de contreventement  doit être assemblé  avec rainures et languettes. On vient le clouer sur le chevronnage avec des pointes torsadées ou des agrafes. Chaque extrémité de panneau doit reposer sur un chevron et chaque panneau doit reposer sur trois chevrons au minimum. Il faut réfléchir au bon calepinage des panneaux afin de réaliser un minimum de perte de panneau. On viendra prolonger les panneaux jusqu’à recouvrir les pignons en ossature bois afin de rigidifier l’ensemble.


< Etape précédente Etape suivante >