Techniques constructives bois

L’ossature bois


Ossature boisCette technique ressemble aux constructions bois américaines. Les murs sont constitués de montants en bois espacés de 40 ou 60 cm, l’espace entre montants est complété par un isolant et un panneau rigide de 9 ou 12 mm est cloué sur l’ossature.

La technique ossature bois est la plus répandue en France, les murs sont préfabriqués en atelier pour permettre une pose très rapide sur chantier ou fabriqués sur place lorsque le chantier est difficile d’accès (extensions, surélévations).

L’isolant entre montants est de la même largeur que le mur porteur, il n’est donc pas rajouté sur l’épaisseur de mur comme pour une maçonnerie. Cette particularité du mur ossature bois permet d’obtenir de bonnes performances thermiques avec un mur de 25cm plutôt qu’avec un mur maçonné de 40 cm.

Poteaux-poutres


Cette technique est constituée de poutres de forte section sur poteaux espacés de 2 à 5 m. Les espaces sont remplis par une ossature légère avec isolation ou bien de grandes baies vitrées.

Ce principe de construction permet d’obtenir de beaux volumes intérieurs, de plus elle peut contribuer à l’esthétique du bâti si l’ossature porteuse reste visible.

Le panneau massif


Panneau massifLes panneaux en bois massif sont constitués de planches contre-collés ou contre-cloués. Ils sont préfabriqués en usine, sont de très grandes dimensions et font de 8 à 30 cm d’épaisseur. Comme pour un mur béton, un isolant est ajouté en intérieur ou extérieur du panneau.

Cette technique permet de réaliser des ouvrages de grande dimension (jusqu’à R+10) en un temps record. Les chantiers peuvent durer quelques jours à quelques semaines.


< Les matériaux bois