Ossature bois

Aujourd’hui on entend beaucoup parler de la technique de construction en ossature bois, celle-ci se répand de plus en plus en France. Le mur perspirant est une variante moins connue: c’est un mur ossature bois de composition différente qui permet une meilleure régulation de la vapeur d’eau.

Composition d’un mur ossature bois perspirant

Le mur perspirant place le panneau de contreventement à l’intérieur, ce dernier remplace le pare-vapeur. Les deux compositions de mur présentés ci-dessous peuvent bien sûr accueillir une isolation supplémentaire à l’extérieur ou à l’intérieur. Tous les parements intérieurs et extérieurs sont aussi possibles.

Composition d’un mur ossature bois classique

Coupe mur ossature bois classiqueUn pare-vapeur coté intérieur du mur (en bleu sur l’image)
L’ossature bois avec isolation entre montants
Un panneau de contreventement
Un pare-pluie

Composition d’un mur perspirant

Coupe mur perspirantUn panneau de contreventement intérieur jointé
L’ossature bois avec isolation entre montants
Un panneau diffusant
Un pare-pluie

Avantages et inconvénients des murs perspirants

Dans une solution ossature bois classique, le pare-vapeur est imperméable à l’air et à la vapeur d’eau. Il bloque complètement le passage de la vapeur d’eau de l’intérieur vers l’extérieur. Le mur ossature bois classique a une inertie faible, ce qui peut engendrer une surchauffe dans le logement en été. Le mur perspirant est une bonne réponse à ce problème de surchauffe.

Dans une solution de mur perspirant, le panneau de contreventement intérieur a des propriétés de frein-vapeur, il laisse passer une petite quantité de vapeur d’eau mais reste imperméable à l’air. Cette vapeur d’eau va ainsi libérer dans l’isolant (qui doit être compatible, par exemple: ouate de cellulose ou laine de bois) la chaleur latente qu’elle contient. Cela revient à augmenter la masse et donc l’inertie du mur. On obtient un amortissement thermique et un déphasage plus important que pour un mur ossature bois classique.

La première difficulté est de concevoir correctement le mur perspirant afin que la vapeur d’eau ne se condense pas à l’intérieur du mur, pour cela il faut faire très attention aux propriétés diffusant du panneau extérieur. La seconde difficulté est d’être très rigoureux lors de la pose sur chantier, le panneau intérieur doit être correctement jointé pour rester étanche à l’air. Il faut aussi préciser qu’un mur perspirant permet une meilleure régulation de la vapeur d’eau mais ne remplace en aucun cas un système de ventilation (la quantité de vapeur d’eau qui transite à travers le mur est infime comparé à la quantité de vapeur qu’il est nécessaire d’évacuer dans une habitation).

 

 

3 Responses to L’intérêt des murs perspirants en ossature bois
  1. C’est impressionnant les évolutions technologiques qui permettent aujourd’hui de construire des maisons de plus en plus neutres d’un point de vue énergétique.

  2. Je dois être en ligne plus de trois heures par jour, mais je ne trouve, en général, aucun article intéressant comme le vôtre au sujet des constructions en bois. Votre sujet vaut la peine, pour moi, d’être vu par de nombreux auto-constructeurs dans le secteur du bâtiment. Personnellement, les maisons en bois sont l’avenir pour nos futurs logements écologiques et durables. Ces temps-ci nous commençons même à observer se construire des bâtiments réalisé entièrement en bois. Et vous, seriez vous paré à quitter le béton pour ce merveilleux matériaux ? N’hésitez pas à vous rendre sur notre site web http://www.singlehouse.fr dans le but de voir nos studios et bureaux indépendants.
    Batiments bois http://www.singlehouse.fr


[top]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *